Soutiens : Nous soutenons les habitants de Saltgourde car nous habitons le quartier depuis 35 ans et ces immeubles loin d'etre vetustes font partie du quartier,les habitants doivent être écoutés avec respect!! Cordialement, HOUDUSSE ///// 'APPORTE MON SOUTIEN AUX LOCATAIRES DE SALTGOURDE Cordialement, Michel BOURNAZEAUD //// A une époque où l'on nous demande à tous de faire des économies, je pense que cette démolition va à l'encontre des restrictions budgétaires et du bien-être des habitants de ce quartier. Térésina MONTET //// Le logement pour tous est un droit. Halte à la spéculation immobilière. A bas ce système qui ne pense qu'aux profits ! Solidarité ! Christian GARLIC //// Solidarité avec les habitants de ce quartier. Michelle LECOMTE //// la concertation et la communication sont incontournables à toute démocratie digne de son nom. Nathalie LE ROUX //// e signe en solidarité avec les habitants de saltgourde, ayant vécu plus de 35 ans dans ce quartier je me dois de les encourager. Mohamed ESSAIM //// c'est inadmissible et que les motivations soujacentes sont l'investissement immobilier, une honte! Fabrice THOMMERET //// Non aux démolitions sauvages: la parole aux habitants Daniel VITTER //// la démocratie commence par écouter les citoyens et dans ce cas il faut respecter leurs justes revendications. Jean-Pierre DEBREGEAS /// Originaire de Dordogne et maintenant parisienne, je sais hélas combien il est difficile de se loger. Arrêtons cette mascarade! La démolition n'est pas une solution.... Je suis de tout coeur avec vous. Gardez espoir . Nathalie ROLANDEZ //// je signe contre cette réhabilitation à marche forcée du maire de Périgueux Fabrice FAUVET //// Je signe car il est incroyable que dans un pays démocratique les personnes ne soient pas consultées ni écoutées on lache rien!!!! //// Je suis pour la rénovation. Ces habitations font partie intégrante du quartier du Gour de l'Arche. Pensons avant tout aux femmes, hommes et enfants de ces immeubles. Écoutons les. Thierry MAGIMEL

NOTRE CLIP

lundi 10 avril 2017

Communiqué de Presse






Suite aux propos tenus par M. Audi, dans le Sud-Ouest du 7 Avril 2017, sur son bilan de mi-mandat, M. le Maire de Périgueux parle de « deux irréductibles » qui resteraient à la cité de Saltgourde alors que, toujours d’après M. le Maire, «  tous les habitants ont ou vont accepter des relogements».

Le comité de défense de Saltgourde a été choqué par ces propos. Nous rappelons que les nombreux locataires ont été contraints, après la réception de mise en demeure par lettres recommandées ou par huissier, de quitter leurs appartements pour des logements plus petits. De plus, une atmosphère d’insécurité règne suite à l’abandon volontaire par la mairie de l’entretien des abords et des bâtiments poussant les locataires à partir. Il faudrait également prendre en compte le suivi et les répercussions sur l’état de santé des personnes qui ont été poussées à déménager.

Beaucoup d’habitants ont quitté à contrecœur ce lieu qui a été leur vie et leur histoire depuis de nombreuses années et M. le Maire peut constater avec un certain cynisme « J’aurais dû davantage être à l’écoute », alors que depuis 2014 les locataires ont réclamé une concertation qui ne s’est jamais faite à propos de la démolition et sans qu’aucun projet de reconstruction n’ait été produit.

Le comité tient à informer que nous maintenons notre procédure auprès du Tribunal Administratif de Bordeaux, procédure qui a été intégralement financée par nos nombreux soutiens, et nous sommes à ce jour en attente de la décision

Le Comité de Défense de Saltgourde
Périgueux, le 10 Avril 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire