Soutiens : Nous soutenons les habitants de Saltgourde car nous habitons le quartier depuis 35 ans et ces immeubles loin d'etre vetustes font partie du quartier,les habitants doivent être écoutés avec respect!! Cordialement, HOUDUSSE ///// 'APPORTE MON SOUTIEN AUX LOCATAIRES DE SALTGOURDE Cordialement, Michel BOURNAZEAUD //// A une époque où l'on nous demande à tous de faire des économies, je pense que cette démolition va à l'encontre des restrictions budgétaires et du bien-être des habitants de ce quartier. Térésina MONTET //// Le logement pour tous est un droit. Halte à la spéculation immobilière. A bas ce système qui ne pense qu'aux profits ! Solidarité ! Christian GARLIC //// Solidarité avec les habitants de ce quartier. Michelle LECOMTE //// la concertation et la communication sont incontournables à toute démocratie digne de son nom. Nathalie LE ROUX //// e signe en solidarité avec les habitants de saltgourde, ayant vécu plus de 35 ans dans ce quartier je me dois de les encourager. Mohamed ESSAIM //// c'est inadmissible et que les motivations soujacentes sont l'investissement immobilier, une honte! Fabrice THOMMERET //// Non aux démolitions sauvages: la parole aux habitants Daniel VITTER //// la démocratie commence par écouter les citoyens et dans ce cas il faut respecter leurs justes revendications. Jean-Pierre DEBREGEAS /// Originaire de Dordogne et maintenant parisienne, je sais hélas combien il est difficile de se loger. Arrêtons cette mascarade! La démolition n'est pas une solution.... Je suis de tout coeur avec vous. Gardez espoir . Nathalie ROLANDEZ //// je signe contre cette réhabilitation à marche forcée du maire de Périgueux Fabrice FAUVET //// Je signe car il est incroyable que dans un pays démocratique les personnes ne soient pas consultées ni écoutées on lache rien!!!! //// Je suis pour la rénovation. Ces habitations font partie intégrante du quartier du Gour de l'Arche. Pensons avant tout aux femmes, hommes et enfants de ces immeubles. Écoutons les. Thierry MAGIMEL

NOTRE CLIP

Le Comité

Le comité s'est constitué en association loi 1901 lors de son assemblée générale constitutive du 12 octobre 2015.

Elle compose les locataires de Saltgourde, mais elle est ouverte a tous les habitants du Grand Périgueux qui souhaitent soutenir le combat des locataires contre la démolition totale de leur logement.

Elle est composée de plus d'une vingtaine adhérent-e-s a ce jour ( le 23/10/2015) et de 5 membre du bureau

Francette Tacquet 
Présidente

Didier Georget
Secrétaire

Josiane Petit
Trésorière

Erwan Dubarry Baete
Communication, animation et relation avec la presse

Viviane Audouin
Doyenne de Saltgourde ( +de 40 ans)



Le comité réuni des  locataires du Chemin de Saltgourde, des commerçants, des hommes et des femmes, des citoyen-e-s de Périgueux et au delà qui viennent soutenir la lutte contre la démolition des bâtiments de Saltgourde.

Après avoir écrit (avec en pièce jointe une pétition de 194 signatures) au Directeur de PERIGUEUX HABITAT, au Maire de PERIGUEUX, au PREFET de la DORDOGNE, au CONSEIL GENERAL de la  DORDOGNE et à l’ANRU. Suivi également de diverses interventions avec pour témoin la Presse Régionale, vous êtes maintenant notre dernier recours avant la démolition de notre immeuble, donc de nos habitations. Le soutien du plus grand nombre est primordiale !!!


Nous tenons à vous préciser que nos appartements sont dans état très satisfaisant, pour la majorité, avec de grandes pièces agréables, comprenant de grandes baies vitrées donnant pour plusieurs sur le golf de PERIGUEUX, donc un régal pour la vue quand vous ouvrez vos volets chaque matin. Un endroit que beaucoup de gens nous envieraient car d’un coté à la ville et de l’autre à la campagne.




Voilà donc l’immeuble prévu pour la démolition, dont une réfection a déjà était faite il y a environ 12 ans (façades, fenêtres avec double vitrage, sols, et pour certain appartement évier, baignoire et lavabo), suivi il y a peu (moins de deux ans) réfection des cages d’escaliers avec mise en place de nouvelles portes d’entrée de sécurité avec interphones et une fermeture automatique.





Pourquoi avoir fait tous ces travaux, si c’est pour tout démolir aujourd’hui? Pour nous cela est impossible à comprendre, tout cet argent dépensé pour rien alors que nous entendons aux informations que nous devons faire des économies dans tous les domaines.


A savoir aussi que nous sommes dans cet immeuble à vocation social pour un loyer très raisonnable pour la Ville de PERIGUEUX (exemple : T4 de 75 m² environ – 288,00 euros) ce qui ne sera pas le cas si il y a démolition et reconstruction, avec d’après Monsieur le Maire, que la reconstruction de 60 logements sociaux à la place des 220 existants actuellement et certainement pas au même prix pour les loyers. Sans compter qu’après, une augmentation de la taxe d’habitation sera très certainement aussi pratiquée, donc beaucoup de problèmes pour les ménages à petit salaire et également pour les retraités qui sont bien sur nombreux sur le site

Monsieur le Maire  et le Directeur de PERIGUEUX HABITAT invoquent pour raison de la décision de démolition, que beaucoup de logements sont vide car personne ne veut habiter sur ce site donc pour eux une perte d’argent, ce qui est faux, car nous connaissons plusieurs personnes qui désiraient un appartement ici et qui ont été éconduits car qu’il n’y avait aucun appartement de libre d’après eux, alors qu’ils reste environ 79 appartements vides (peut être certains avec des travaux de réfection car ils sont fermés depuis longtemps) en majorité des T4 et également un T5, donc idéal pour les familles.

Nous portons aussi à votre connaissance l’incidence du côté humain de cette affaire, sachant que dans cet immeuble les gens pour la majorité y habitent depuis le début, et même ceux qui  sont arrivé après, forment entre eux un modèle d’intégration avec un mélange de culture. Dans presque tous les cas une entraide et pour certain une amitié avec leur voisin c’est créée naturellement. Ces locataires se retrouvent souvent autour des bâtiments, avec leurs enfants et aussi les personnes seules, pour discuter gentiment et passer des après-midi agréables sous les arbres.

A ce jour, la Mairie n'a signée aucune convention avec l'ANRU, malgré les manoeuvres de la ville de déloger les locataires de Saltgourde.